Le switch xStack DGS-3426P vous permet de créer un réseau rapide, flexible, sûr et facile à administrer, qui peut également alimenter différents périphériques via des câbles Ethernet.

L'empilage de couches d'accès au groupe de travail est ainsi parfaitement intégré aux switches L3 centraux, afin de constituer, pour un investissement minimum, une architecture multiniveau comprenant des serveurs de base centralisés et très rapides.


xStackOutre une solution d’alimentation redondante, le tout dernier switch xStack DGS-3426P offre aux petites et moyennes entreprises, ainsi qu’aux grandes entreprises, une garantie de performances, de flexibilité, de sécurité et de qualité de service multicouche. Ce switch se caractérise par une haute densité de ports Gigabit qui permet une connexion aux ordinateurs de bureau, une connectivité fibre SFP, des options de liaison montante 10 Gigabit et des fonctions Layer 2+ améliorées. Il contient l’empilage de couches d’accès au groupe de travail pour offrir la meilleure intégration possible avec les switches L3 centraux et permet ainsi d’obtenir une architecture multiniveau avec des serveurs de base centralisés et très rapides.

Le DGS-3426P peut soit fonctionner comme un périphérique autonome, soit être intégré à une pile évolutive. Lorsqu’il intègre une fonctionnalité SIM (Single IP Management), un switch autonome peut constituer un élément d’une pile virtuelle. Le trafic à l’intérieur de la pile utilise dans ce cas les câbles réseau traditionnels, ce qui évite l’utilisation de câbles d’empilage coûteux. Sans câbles d’empilage, problèmes de distance et autres contraintes physiques, une pile virtuelle peut comprendre des unités situées n'importe où sur le réseau. Elle minimise ainsi l’impact des éventuels points de défaillance uniques.

Il est également possible de créer une pile physique en installant des modules 10 Gigabit sur les emplacements disponibles. Chaque pile2 est limitée à 12 unités ou 288 ports Gigabit. L’utilisateur peut installer un ou deux modules à un port, selon le type d’architecture de tolérance aux pannes implémenté (anneau ou étoile1). Chaque port délivre une transmission bidirectionnelle simultanée de 20 Gbit/s sur des câbles CX4 peu coûteux. Outre un empilage à large bande passante, le DGS-3426P offre un moyen de contrôler les coûts en permettant à l’utilisateur d’ajouter des ports uniquement en fonction de ses besoins. Les modules avec un seul port XFP 10 Gigabit peuvent être installés sur n’importe quel emplacement disponible pour la liaison montante vers un serveur ou une structure en fibres optiques.

Le DGS-3426P délivre un courant de 15,4W sur tous les ports 10/100/1000 Mbit/s. Il répond à la norme IEEE 802.3af en transmettant le courant aux points d’accès sans fil compatibles PoE, aux caméras IP et aux téléphones IP via des câbles Ethernet cat5.

Le DGS-3426P offre un ensemble complet de fonctions de sécurité, notamment des listes de contrôle d’accès multicouche L2/L3/L4 et une authentification utilisateur 802.1x via les serveurs TACACS+ et RADIUS. Il comprend également des fonctions de suppression, un routage statique IP v.4/v.6 L3 et un protocole de tunnelisation1 IP v.6 permettant d’augmenter les performances et la sécurité du réseau. Afin de n’autoriser que les accès utilisateur appropriés tout en empêchant le trafic malveillant à l’intérieur du réseau, le DGS-3427 intègre un système Health Check qui garantit une sécurité proactive sur le réseau, sans la moindre intervention manuelle de l’administrateur3.

Le DGS-3426P améliore les performances et la sécurité via une prise en charge VLAN étendue (GARP/GVRP, 802.1Q et VLAN asymétrique). Pour prendre en charge les applications convergées comme la VoIP, l’ERP, l’Intranet et la vidéoconférence, un ensemble de fonctions puissantes L2/L3/L4 QoS/CoS veille à ce que les services réseau critiques soient traités avec le niveau de priorité approprié. Grâce au contrôle de bande passante multicouche L2/L3/L4 et au moteur de sauvegarde D-Link, le DGS-3426P peut imposer des limites aux flux de trafic à la périphérie du réseau tout en bloquant automatiquement l’utilisation des ressources de processeur du commutateur par les paquets de diffusion et le trafic de masse généré par les activités DoS sur Internet. Le blocage systématique du trafic inutile et dangereux est bénéfique pour la maintenance et la fiabilité du réseau et pour la disponibilité de la pile.

1 Disponible dans les futures mises à niveau du microprogramme
2 Calcul basé sur 12 modèles DGS-3426P empilés selon une architecture en anneau.
3 Le système Health Check ZoneDefense fonctionne conjointement avec les pare-feux NetDefend de D-Link.